Délégationde Seine-Saint-Denis

Vœux de Jean Etcheverria

Président du Secours Catholique de Seine-Saint-Denis

publié en février 2016

Au seuil de cette nouvelle année, je vous présente mes meilleurs vœux de très bonne et heureuse année 2016 à partager avec tous ceux qui vous sont chers.

Nous avons vécu l’an passé une année très éprouvante dans l’horreur des attentats qui ont été perpétrés au cœur de Paris et de la Seine-Saint-Denis et qui ont enlevé la vie à nombre de nos compatriotes.

J’ose espérer que cette nouvelle année se déroulera dans la paix, la joie, dans le cadre du respect de l’autre quelle que soit sa religion.

Ne soyons pas naïfs pour autant. Si l’on désire cette paix, il convient assurément que les pouvoirs publics mettent en œuvre dans les meilleurs délais « un plan d’urgence social » afin de lutter contre la pauvreté et l’exclusion, en référence notamment au tournant sécuritaire pris par le gouvernement après les attentats de janvier et de novembre.

Il me semble présentement que la question sociale et la lutte contre l’exclusion sont sorties des priorités gouvernementales, alors que le taux de pauvreté augmente d’une manière exponentielle dans le pays. Il conviendrait de trouver un équilibre avec les mesures de sécurité qui ont été prises.

Neuf millions de pauvres, trois millions huit cent mille de mal-logés, le problème des Roms, l’accueil des migrants, ne font malheureusement pas l’objet d’une attention particulière des autorités, qui devraient à l’inverse « se mettre une pression permanente » afin de trouver des solutions pour que le bien vivre ensemble puisse enfin s’instaurer au sein de notre société.

Pour mettre un terme à cette situation et au chômage qui gangrènent notre société, il faut mettre la même énergie, les mêmes moyens, la même détermination politique que dans le pacte de compétitivité présenté en 2014 ou l’arsenal sécuritaire édifié depuis un an.

Si l’on souhaite que nos jeunes puissent s’insérer au sein de notre société dans des conditions dignes et que les problèmes de drogue, de prostitution soient éradiqués, il est impératif que le RSA soit accordé aux moins de 25 ans, quand on constate que cette catégorie a un taux de chômage double de celui de la moyenne nationale et un taux de pauvreté près de deux fois supérieur.

Par ailleurs, il me semble indispensable que les aides personnalisées au logement pour les jeunes soient revalorisées, ainsi que la construction de plus de logements, et notamment de logements sociaux.

Je terminerais mon propos par le Laudato si’ du pape François :
« L’amour social est la clef d’un développement authentique : “Pour rendre la société plus humaine, plus digne de la personne, il faut revaloriser l’amour dans la vie sociale – au niveau politique, économique, culturel –, en en faisant la norme constante et suprême de l’action.” »

Encore une fois très bonne année à toutes et à tous, et un très grand merci pour votre dévouement au Secours Catholique.

Jean Etcheverria
Président du Secours Catholique de Seine-Saint-Denis

Imprimer cette page

Faites un don en ligne